Patrimoine religieux: Baguer-Pican

Eglise Saint Martin: 1789-1832-1833-1887

Architecte : Jean Gabriel Frangeul

Comme à Baguer-Morvan, la tour est antérieure au reste de l'église, en forme de croix latine, avec ouverture en plein cintre. Cette dernière partie est construite sur les plans de Frangeul Père, de Saint Malo, et bénite le 29 avril 1833 par Mgr de Lesquen, évêque de Rennes. L'architecte a veillé à réduire le contraste entre les deux parties de l'édifice de périodes différentes. La nef fait l'objet de nouveaux travaux en 1887.

Extrait de "Le patrimoine des communes d'Ille et Vilaine" Editions Flohic 

La Vierge Marie à la robe rouge,
emportée dans la gloire de Dieu,
escortée d'angelots...
 
 
Chemin de croix: Simon de Cyrène aide Jésus
à porter sa Croix
  Chemin de croix: Jésus est déposé au Tombeau
Le lutrin: 

Bois polychrome et doré, première moitié du XIXe siècle

L'aigle qui le surmonte est le symbole de l'apôtre Jean, et évoque ainsi les évangiles

 
     
La Fontaine Saint Macaire
 
L'historien Guilloton de Corson raconte que dans le passé,
tout près de ce lieu, existait un "Prieuré portant le nom de "Saint Macaire".
Construit par les moines du Mont-Saint-Michel, sa chapelle était située sur le versant "est", en bordure de la route Dol-Saint Broladre, où se trouvait également plantée une Croix.

C'est donc au milieu de la côte des "Trégoyer", appelée autrefois par les anciens "côte de Saint-Macaire" qu'avait été construit ce petit édifice.

Dans les archives, il est mentionné qu'en 1209, le Prieuré fut rattaché
à l'Abbaye "Notre Dame de Beauport" en Paimpol (Côtes d'Armor),
par une convention entre les moines de Saint Macaire et ceux de l'ordre des Prémontrés de Beauport.
Il y restera jusqu'au 18e siècle. La chapelle, non entretenue tomba en ruine.
Elle fut abandonnée, il ne restait que la Croix.

Mais la fontaine est bien là inépuisable, 
à la source si régulière,
dans un lieu paisible, qui avait été bien choisi par les moines, car "l'eau, c'est la vie, un don de Dieu"...
 
 

Saint Macaire, moine itinérant,
implantant des communautés monastiques
Il mourut vers 430
  Le 10 octobre 1997, 
découverte des fondations de la chapelle
de l'ancien Prieuré de St Macaire
(11e siècle), à Baguer Pican

Chaque année, au cours de l'été,
la Communauté Paroissiale est invitée
à se réunir en ces lieux pour fêter
Saint Macaire, lors d'une célébration eucharistique en plein air.