Patrimoine religieux: Cherrueix

L'église paroissiale de Cherrueix - 11e, 14e,16e,19e siècles -

Extérieur
La tour date de 1838, mais elle a une facture caractéristique des constructions du 18e siècle, réalisées par des ingénieurs de marine. Deux colonnes encadrent la porte ; elles supportaient autrefois une statue de la Vierge, placée sous une arcature. L'église est vouée à Notre- Dame de l'Assomption.
Le mur extérieur nord de la nef est du 11e siècle. Il comprend deux contreforts plats et deux ouvertures romanes ; des pierres sont disposées en arêtes de poisson. Une porte a été murée.
Plus à gauche, la fenêtre rayonnante (14e siècle) est celle d'une chapelle seigneuriale.
Intérieur
Les murs de la nef du 11e siècle sont concaves, évoquant la coque d'un vaisseau. 
La nef romane est prolongée au 16e siècle par un transept et un chœur à chevet droit.
De chaque côté, le transept ouvre sur les chapelles par une arcade ogivale (16e siècle).
Dans le choeur, le retable néo-classique du maître-autel (1837), dû à Frangeul, présente un tableau de la Résurrection.
 
Le retable du transept nord, de style également néo-classique, et datant de 1841, est sans doute l'œuvre d'un menuisier anonyme du pays. Il présente Sainte Anne avec sa fille Marie (au centre) et dans les côtés Saint Pierre et Saint Jean l'évangéliste.
Le retable du transept sud offre une belle représentation de Notre-Dame du Rosaire :

 

Dans les bras du transept, deux vitraux du 19e siècle se font pendant : le vitrail des "Marins" et celui des "Laboureurs", manifestant la volonté des deux composantes de la population de Cherrueix de se mettre sous la protection de la Vierge Marie.
L'église de Cherrueix contient plusieurs mobiliers intéressants : deux confessionnaux de 1827 avec dôme sur les trois côtés et porte galbée ornée d'une coquille et d'une gerbe ; le banc des fabriciens (place d'honneur pour les membres du Conseil de Fabrique) du 19e siècle ; le Chemin de Croix (béni le 21 juillet 1890) ; les stalles du chœur de bois verni (1843), garnies d'accoudoirs latéraux à volutes et crochets.
   
"Très belle église. Il est très agréable et remarquable de trouver une église ouverte, afin que tous puissent venir prier Dieu ou tout simplement visiter sa maison" 19-09-2003, Odile, Philou (Alsace).

Beaucoup de personnes comme celles-ci, venant de nombreux pays (Italie, Nouvelle-Zélande, Norvège, Autriche, Pays-Bas, Portugal, Angleterre, République Tchèque, Pologne...) et des différents coins de France, sont passées dans cette église au cours de l'été et ont tenu à s'exprimer... 
Le Livre d'or est un beau témoignage vivant !