Patrimoine religieux: Saint Broladre

Saint Brendan

Au 6e siècle, un moine nommé Brendan, grand navigateur et compagnon de Saint Malo (à gauche) donne son nom à la paroisse, dont l'histoire est étroitement liée à celle de l'abbaye du Mont Saint Michel. Ainsi l'imposante bâtisse du prieuré, toujours debout rappelle l'influence des moines bénédictins, XIe siècle et reconstruit en 1620 (à droite)

Saint Brendan: statue en bois polychrome, ce moine breton appelé aussi Brévalaire ou Broladre était un grand navigateur

La vie et les voyages de Saint Brendan nous sont parvenus par la légende des "Voyages de Saint Brendan" à la recherche du paradis terrestre.- La légende complète sur internet-
Durant 7 années, les étapes suivantes y sont décrites:
- le départ
- le palais inhabité où ils purent se réapprovisonner
- la baleine: ils accostèrent une petite île qui bientôt s'éloigna du bateau
- l'île aux oiseaux
- les ruisseaux enivrants
- le monstre marin: Le corps du monstre était gigantesque et il meuglait plus fort que quinze taureaux. "
- Griffon et dragon: "Vomissant des flammes, un griffon jaillit du ciel pour s'abattre sur eux, les griffes tendues pour les saisir, la gueule en feu, les pattes tranchantes"
- le forgeron infernal: "les moines aperçurent soudain un être qui les effraya, un diable gigantesque qui sortait tout brûlant de l'Enfer."
- les peines de Judas
- l'aperçu du paradis:"
Brendan, tu as pu voir le Paradis que tu as supplié Dieu de te révéler. Plus loin, il y a cent mille fois plus de gloire. Pour le moment, tu n'en connaîtras pas plus. Là où tu es venu en chair et en os, tu reviendras bientôt en esprit. A présent, pars, tu reviendras ici pour attendre le Jugement dernier."

le départ
  le Départ Le palais inhabité La baleine
L'île aux oiseaux blancs Le dragon le forgeron L'aperçu du paradis
Son église    
Eglise Saint Brandan-Saint Broladre :
Elevée de 1878 à 1885, cette nouvelle église ne possédait pas de clocher. Ce dernier, élevé sous l'égide de M.Bertrand, recteur de 1914 à 1930, est bénit le 29 mai 1927.

 

       
 
       
Les Perrières: Au début du XXe s, ces bâtiments abritaient l'orphelinat Saint Joseph dirigé par les soeurs franciscaines. Aujourd'hui, depuis 1983, c'est la communauté des Béatitudes, voir le site: http://www.beatitudestbro.fr/
       
Chapelle  Sainte Anne Le 3 mai 2016, inauguration de la restauration de la chapelle

Le départ en procession sur la digue le 25 juillet 2004 devant la chapelle Sainte Anne

       

La chapelle Sainte Anne 

à Saint Broladre

Anne, mère de la vierge est une sainte vénérée des bretons depuis de nombreux siècles. Au début du XVIIe siècle, Mgr Antoine de Revol, évêque de Dol, mettaient en place des processions solennelles, allant de l'église de Cherrueix à Sainte Anne où avait été édifiée une chapelle au XIe siècle, sous le règne Alain IV, duc de Bretagne. Le prélat de Dol meurt au cours de l'une d'elle en 1629, victime d'un coup de soleil.

Détruite par une inondation, en 1630, la chapelle fut reconstruite en 1684, par l'abbé Barbot, recteur de Saint Broladre. Après une interruption du culte pendant la révolution, les processions ont repris en 1818, année de la restauration de la chapelle. 

Chaque année le dernier dimanche de juillet, pour respecter des décennies de tradition, a lieu le pardon de Sainte Anne: Messe en plein air à 11h, suivie de la procession sur la digue de la Duchesse Anne, Chapelet à 16h , tout l'après-midi, kermesse et fest-deiz avec le Cercle Celtique de la Baie.

En 2013, la chapelle Sainte Anne est en rénovation.

Sainte Anne et Marie au-dessus de l'autel

Statue de Sainte Anne rénovée