Les étapes de la vie chrétienne :

Le sacrement du Pardon

1 - Permanence d’écoute et du sacrement du pardon :


Oratoire de Pleine-Fougères

mardi 9h30 à 12h


Cathédrale de Dol-de-Bretagne

mercredi 15h00 à 18h00

2 - LE SENS DU SACREMENT DE RÉCONCILIATION

1. Que peut nous apporter le sacrement de réconciliation ?

Le sacrement de réconciliation est une rencontre avec Dieu qui se réalise par le moyen d'une rencontre avec un prêtre. On regarde sa vie devant Dieu en pensant à son amour miséricordieux. Cette rencontre nous transforme spirituellement.

Ce sacrement connaît actuellement une désaffection marquée; beaucoup ont abandonné la pratique de la confession et perdu le sens du sacrement. Cependant actuellement on n'a jamais autant confessé : dans les émissions nocturnes de radio, dans la rubrique "cœur" des magazines, sur le divan des "psy"...Il y a une exigence de communication personnelle dans la société technologique ou nous vivons.

Le sacrement de réconciliation apporte une réponse significative à cette exigence. Il répond à un besoin profond du cœur humain. Ce sacrement nous procure la paix du cœur, allège notre conscience sur la quelle pèse parfois une forte culpabilité. Il nous donne aussi une force pour nous guérir de nos faiblesses et apporte un élan à notre vie chrétienne.


2. Noms du sacrement

- Pourquoi appelle-t-on "sacrement de réconciliation"ce qu’on appelait "sacrement de pénitence" ou "confession" ?

Le mot "confession" indique seulement l’aveu des péchés sans suggérer le pardon.

Le terme "pénitence" évoque l'expiation, la mortification. Il est insuffisant pour exprimer le pardon de Dieu.

Le mot " réconciliation" (utilisé de puis le concile Vatican II) exprime l’essentiel, qui est le pardon de Dieu dans la rencontre.

L’expression "sacrement du pardon" convient aussi tout à fait.

En anglais, "confession" comme en français, "to go to confession " (se confesser) et "penance" (sacrement de pénitence)


3. Quel est le symbolisme du sacrement du pardon ?

Le symbole central du sacrement du pardon est la rencontre entre le prêtre et le pénitent. Le pape Jean Paul II dans sa lettre aux prêtres sur le sacrement de réconciliation (Jeudi saint 2002) commente la rencontre de Jésus avec Zachée. (Luc 19,1-10) Il demande aux prêtres que le ministre du pardon, signe de Dieu Père, incarne pour le pénitent le visage du Bon pasteur. Il faut que le pénitent puisse rencontrer le Bon pasteur à travers le visage et la voix du confesseur.

La rencontre personnelle entre le confesseur et le pénitent est donc la forme ordinaire de la réconciliation sacramentelle et l'absolution collective a un caractère exceptionnel.

Pour compléter votre réflexion sur le sacrement du Pardon:

sur le site de l'Eglise Catholique en France

 

Sommaire

1 - Le sacrement du pardon dans le doyenné

2 - Le sens du sacrement du pardon

 

Parabole du fils prodigue (fils cadet)

Thème: Evangile Selon St-Luc
Description: (Lc 15, 14.17-19) « Quand il eut tout dépensé, une grande famine survint dans cette région, et il commença à se trouver dans la misère (…) Alors il réfléchit : 'Tant d'ouvriers chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim ! Je vais retourner chez mon père, et je lui dirai : Père, j'ai péché contre le ciel et contre toi. Je ne mérite plus d'être appelé ton fils. Prends-moi comme l'un de tes ouvriers.' »

Parabole du fils prodigue et du fils aîné

 

Thème: Evangile Selon St-Luc
Description: « Alors le fils aîné se mit en colère, et il refusait d'entrer (...) Le père répondit : 'Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi. Il fallait bien festoyer et se réjouir ; car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé ! » (Lc 15, 28a.31-32)